[Étude de cas] Audit interne Sécurité

Pour devenir auditeur interne, il faut avoir suivi une formation aux méthodologies d'audit, donc posséder un certificat de formation, et avoir réalisé un ou plusieurs audits avec un auditeur confirmé, à l'issue desquels un certificat de capacité à mener un audit interne est remis. Cette procédure a été présenté dans l'article Comment devenir auditeur interne ? Cet article présente l'audit interne réalisée par des alternants de la formation QSE

Dans le cadre de la formation Responsable QSE, une formation « Audit Qualité Sécurité Environnement interne », d’une durée de 35 heures dont 14 heures de Travaux Pratiques en entreprise est proposé aux alternants. Cet audit terrain leur permet d'acquérir l'attestation d'audit interne. Comment cela se passe-t-il effectivement sur le terrain ? Nous allons suivre 3 alternants de la formation QSE lors de leur audit terrain.

Étude de cas : audit interne Sécurité

L'entreprise  auditée est une entreprise de la Métallurgie de 25 salariés

Sa responsable QSE est une de nos anciennes alternantes QSE. Elle profite de ces modules de Travaux Pratiques pour faire auditer les processus de son entreprise et bénéficier d’un regard extérieur. Cette année, elle nous confie l’audit de son processus sécurité.

Nos 3 apprentis auditeurs sont eux-même salariés d’entreprises de la métallurgie, de l’agro-alimentaire et de l’industrie du carton. Cela fait 1 an ½ qu’ils sont en formation en alternance et mènent leurs propres missions HQSE dans leurs entreprises. Ils ont donc de l’expérience et connaissent les difficultés d’application... Ils savent « où chercher ».

Le contexte de l'audit interne Sécurité

La responsable QSE présente ainsi le contexte de cet audit sécurité : « Nous n’avons pas de certification sécurité, mais la sécurité est au cœur de notre entreprise : notre richesse est notre Ressource Humaine, nous voulons préserver nos salariés de tout accident ou incident ! Mais nous savons aussi que parfois de mauvaises habitudes sont prises, on ne voit pas forcément les soucis quand on est présent tous les jours... On compte sur vous pour avoir un œil extérieur et vérifier que nous sommes bien conformes à la réglementation ».

Audit interne AFPI Loire 1Les principaux documents supports de l’audit sont communiqués aux auditeurs : le document unique, le processus sécurité, … De son côté, l’équipe d’audit prépare son intervention.

Le plan d’audit est envoyé à l’entreprise, le questionnaire est préparé.

 

Objectifs, documents, planning de l'audit interne

Les objectifs de l’audit Sécurité demandé par l'entreprise sont les suivants :

  • Déterminer la conformité du système de management de la sécurité
  • Déterminer la conformité réglementaire du site
  • Vérifier le respect des bonnes pratiques sécurité (équipements de sécurité individuels ou collectifs, les pratiques en général)

Les référentiels sont le Code du Travail et le règlement intérieur de l’entreprise.

Les documents supports sont les procédures et les modes opératoires internes.

Le rapport d’audit est rédigé soit avec les documents fournis par l’AFPI Loire (une procédure comprenant un modèle de rapport, de fiches de non conformités, de plan d’action, …est formalisée) soit avec les documents internes donnés par l’entreprise pour pouvoir enregistrer cet exercice dans ses audits internes.

Audit interne AFPI Loire 2

Le planning d’audit est validé par l’entreprise : réunion d'ouverture, audit règlementation, audit sécurité, analyse des risques chimiques, réunion de clôture

L'audit interne Sécurité : les documents règlementaires

Après la réunion d’ouverture, 2 auditeurs se consacrent à la réglementation et examinent de près avec la Responsable QSE :

  • le Document Unique
  • le registre sécurité
  • le registre des accidents
  • les protocoles de sécurité
  • les plans de prévention

Nos auditeurs interrogent, demandent les documents permettant de prouver les mises à jour, les enregistrements qui valident que les documents sont bien utilisés, vont vérifier que les plans d’action inscrits sur le papier sont bien mis en place sur le terrain et vérifient l’efficacité des actions ! Ils connaissent leurs pratiques dans leur propre entreprise… ils savent où les problèmes peuvent survenir !

L'audit interne Sécurité : les pratiques

En parallèle, un auditeur va sur le terrain et vérifie les bonnes pratiques sécurité de l’entreprise : un passage au service logistique, puis auprès des opérateurs en production, il finit avec le service maintenance.Audit interne AFPI Loire 3

Après avoir vérifié pour chacun d’entre eux le port des équipements de sécurité, à savoir chaussures de sécurité, bouchons d’oreilles, gants et lunettes de protection, il interroge :

  • avez-vous eu des formations à la sécurité ? Quand ?
  • en cas d’incendie, comment cela se passe-t-il?
  • où est le plan d’évacuation ?
  • conduisez-vous le charriot élévateur? pouvez-vous me montrer votre permis ?
  • ...

Il note soigneusement les réponses, met en évidence les écarts … et visite l’entreprise : il vérifie les extincteurs, les câbles, les encombrants, … et note tout ce qui lui paraît « à risque ».

Audit interne Sécurité : les risques chimiques

Audit interne AFPI Loire 4Pour terminer cet audit terrain, nos auditeurs vont vérifier si les risques chimiques sont identifiés et contenus. Après avoir repéré les différents produits, l’équipe interroge le responsable maintenance :

  • où sont les FDS (Fiches de Données Sécurité) ?
  • qui a accès à ces fiches ?
  • quels sont les moyens de prévention ?
  • quels sont les moyens de protection ?
  • Que signifient les pictogrammes sur les bidons ?
  • Y a-t-il des incompatibilités entre les produits ?
  • Pourquoi certains produits ne sont-ils pas sur bac de rétention ?
  • ...

L'audit interne Sécurité : la réunion de clôture

½ heure de concertation, et nos auditeurs restituent leurs remarques lors de la réunion de clôture devant le responsable de production et la responsable QSE : les points forts, les points sensibles, les écarts.

Audit interne AFPI Loire 5

Points forts :

  • De nombreux investissements pour la sécurité
  • Mise en place de FDS simplifiées
  • Accueil des salariés
  • Plan de prévention bien faits avec entreprises extérieurs

Écarts :

  • FDS mal connues par les opérateurs
  • Pas de veille réglementaire formalisée
  • Des encombrants devant extincteurs
  •  Pas systématiquement de bacs de rétention sous les bidons de produits chimiques
  • 1 produit inconnu dans les produits stockés
  • Gestion des Accidents du Travail : pas de support formalisé pour l’analyse des causes
  • 1 Douche sécurité qui ne fonctionne pas systématiquement
  • Pas d’identification des bennes à déchets

L'attestation d'audit interne

Dans le cas précis de cet audit, l’accompagnateur AFPI Loire fait un retour à ses apprentis auditeurs : l’audit a été préparé et s’est déroulé sérieusement, les interviews ont été menées de manière efficace, avec le ton « approprié », la recherche de preuves s’est faite au fur et à mesure du déroulement et les écarts ont été reformulés.

MAIS… nos auditeurs n’ont pas suffisamment appréhendé la notion de RISQUE ! A chaque écart ou dysfonctionnement, il importe d’identifier le risque potentiel : en quoi cette pratique ou cette non pratique présente-t-elle un risque en matière de qualité, sécurité ou environnement ?

Car ceci permet d’une part de convaincre l’audité de changer ses pratiques si elles sont « à risque » mais permet également de nuancer et de prioriser les actions à mettre en place.

L’accompagnateur AFPI Loire vérifie si les compétences attendues sont acquises. Si c’est le cas, chaque alternant se verra délivrée une attestation d’audit qui lui permettra à son tour de pouvoir auditer en toute autonomie !

No announcement available or all announcement expired.